17/11/2007

everybody...

tout le monde me repete:

"quitte le"

j'hoche la tête,

je ne peux leur dire que,

c'est impossible,

lui dire c'est finis,

reviendrai à lui dire adieu,

car sans lui,

c'est la mort qui m'ouvre ses bras...

19:56 Écrit par black sheep dans pensées ephemeres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.