02/11/2007

...

Je languis de te revoir,

pouvoir sentir ton parfum aphrodisiaque,

pouvoir serrer ton corps chaud contre le mien,

ne plus errer en vain dans cette maison deserte,

retrouver enfin l'envie de sourir...

765de403369fe4e2

13:10 Écrit par black sheep dans pensées ephemeres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.