05/10/2007

...

Chaque journée de malheur est precedé d'une journée de bonheur...

Mercredi, je suis sortis avec mes ami(e)s,

je ne sais pourquoi mais,

on s'est tenus la main,

cette putain nous regardait mal...

Le lendemain,

toutes les filles nous ont critiqués,

pour ce que nous avions fait la veille...

Il a pleurer parce qu'il n'en pouvait plus,

à souffert parce que je souffrai,

je crois qu'il ne me snobera plus jamais...

1192130970

17:33 Écrit par black sheep dans pensées ephemeres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.